Brioche Tangzhong

Brioche Tangzhong

Faire de bonnes choses demande parfois du temps

Merci le confinement, cela nous a permis de découvrir de belles choses et notamment cette façon de faire la brioche que l’on retrouve beaucoup en Asie. 

En fait c’est plutôt un pain qu’une brioche quand il le présente mais nous avec de la confiture ou de la pâte à tartiner maison on a trouvé que c’était une brioche à tomber. 

Elle est moelleuse à souhait, elle se garde bien, oui oui on a réussit à sauver un morceau de tester mais cela a été une opération très périlleuse tellement elle est bonne. Cette méthode permet en effet une meilleure conservation. Il faudra juste prévoir un peu de temps pour la faire.

Ingrédients :

Tangzhong : 40 g de farine et 200 g d’eau

600 g de farine

60 g de sucre,

12 g de sel,

10 g levure sèche,

10 g de lait en poudre,

260 g de lait,

1 oeuf (50 g),

50 g de beurre.

Pour commencer on va préparer le Tangzhong qui est simplement un mélange de farine et d’eau. 

 

En effet, le mélange chauffé va développer le gluten (le réseaux glutineux) et votre pâte va mieux monter 

Mettez l’eau et la farine dans une poêle, faites chauffer et mélangez.

Mélanger jusqu’à ce que l’eau soit bien absorbée et que vous obteniez une pâte consistante.

Ne cessez jamais de remuer tout le temps de la cuisson. 

Attention à ne pas le faire bouillir

Débarrassez le mélange dans un bol et laisser le refroidir au minimum 6h. 

Vous pouvez également préparer le mélange la veille et le laisser reposer la nuit au frais.

Dans ce cas n’oubliez pas de le sortir au moins une heure avant de vous en servir qu’il revienne à température ambiante. 

Préparer et pesez tous les ingrédients.

Dans la cuve de votre batteur muni du crochet (oui celui qui sert à pétrir, c’est bien ça), disposez la farine, le sucre, le sel, le lait en poudre et la levure sans qu’ils se touchent les uns les autres. 

Regardez bien au fond de notre cuve, chacun sa place, c’est très très important.

Dans l’ordre il faudra ajouter l’oeuf, le lait, le beurre et le tangzhong 

Pétrir le tout jusqu’à ce que la pâte se décolle du bol. Elle restera un peu collante

Débarrasser votre pâte dans un saladier, couvrir avec un film ou un torchon propre et laissez la reposer 1h30 dans un endroit chaud. 

Votre pâte doit doubler de volume.

Vous pouvez vous servir de votre four comme étuve pour faire lever la pâte si vous avez un programme à 30°C ou 40° maxi ou alors juste en allumant la lumière dans le four.

Quand la pâte a bien levé, on va la mettre soit sur le plan de travail fariné soit sur un tapis silicone qu’on farinera un petit peu. On la divise en 6 pâtons de même taille.

Faites des boules bien rondes et couvrez les de films alimentaires ou d’un torchon pendant 15 minutes.

Une par une étalez les boules de pâtes sans les écraser.

 

Repliez la vers le centre comme pour la pâte feuilletée, environ au 2/3

Replier le deuxième côté sur le premier.

Pivotez votre pâte d’un quart de tour et donnez un petit coup de rouleau pour l’étaler à nouveau

Roulez votre pâton pour former comme un petit pain.

Mettez les pâtons dans un moule que vous aurez beurré et fariné. 
Nous avons choisi un moule à cake afin de lui donner une forme de brioche mais vous pouvez choisir le moule qui vous plait. 

Laissez lever la pâte à température ambiante 1h ou comme précédemment dans votre four. 

Dorez délicatement le dessus sans écraser votre brioche

préchauffez votre four et faites cuire votre brioche tangzhong à 150°C environ 1h. 

C’est toujours fascinant de la voir lever et dorer dans le four.

 

 

 

Il ne vous reste plus qu’à déguster.

Cette recette vous a plu ? N’hésitez pas à la partager ou à nous laisser un commentaire. 

Gourmandisement Vôtre.

Partagez cette recette :

Share on facebook
Facebook
Share on pinterest
Pinterest
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Cet article a 1 commentaire

  1. On va tester cela 😉 Miam !

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier